Noter cet article
  • 0.00 / 5 5
(0 votes)

[RÉCONCILIATION] et [RENCONTRE]

Ces mots-là.
Ils m’interpellent, me parlent, plus que jamais.
Les rencontres avec des livres sont des rencontres avec des mots, des idées, des sensations toujours en lien avec soi, donc vécues à des moments sincères, justes.
Avec « Réconciliation », l’écho a été fort.
Avant de rencontrer l’homme-écrivain-artiste-slameur en « vrai de vrai », à l’occasion de sa venue le 30 avril dernier au Théâtre Am Stram Gram à Genève, pour la création d’un spectacle tout en humanité ; avant d’échanger avec lui à l’occasion de la rédaction d’un article dans la presse locale transfrontalière, je l’avais donc approché via cet ouvrage, ses textes, le rap ou le slam.
Dans le travail d’Abd Al Malik, l’humain se faufile partout pour (re)trouver sa place.
Tels d’autres poètes, artistes et créateurs Abd Al Malik invite à se réconcilier au « dedans » pour pacifier et se réconcilier au « dehors ».
L’art, la poésie accompagnent cet élan de l’intérieur vers l’extérieur. Dès lors, d’autres notions liées à la culture, l’identité au sens intime et universel, la citoyenneté, la liberté, ou la politique au sens noble en découlent ; de facto d’une façon plus unifiée et pacifiée.
Ce livre est un passage parmi et avec d’autres pour guider vers cette réconciliation dont nous avons tant besoin.
Gratitude pour avoir rencontré cet artiste bienveillant, qui invite aussi via l’écosystème culturel HIYA à bousculer le monde de la culture, et à rassembler les créateurs-trices.
Article paru dans l’édition du Le Dauphiné Libéré Annemasse/Genevois – 04 mai 2021

MERCI.

Réconciliation - Abd Al Malik - Théâtre Am Stram Gram Mai 2021

Réconciliation – Abd Al Malik – Théâtre Am Stram Gram Mai 2021

Partager:
Article précédent Thierry Lhermitte anime un stage d'éthologie chez Hope, association qui soutient les femmes atteintes de cancer